Soutiens aux acteurs sur le front du COVID-19

La guerre des masques

Dès le début de l’épidémie de covid-19, les forces de l’ordre étaient chargés du contrôle des mouvements de population. En première ligne, ces acteurs devaient pouvoir se protéger contre le virus. La réalité du terrain a amené Nadia SOLLOGOUB à saisir le Gouvernement sur l’accès aux équipements de protection pour les forces de l’ordre. Une question écrite, parue au Journal Officiel du Sénat, le 2 avril 2020, a été adressée au Ministre de l’Intérieur:

Soutiens aux infirmiers libéraux

Les infirmiers qui interviennent au domicile des patients ont continué à exercer leur activité dans le contexte difficile de l’épidémie et parfois au péril de leur vie. Les problèmes rencontrés ont été nombreux. Ces professionnels méritent un soutien particulier. A ce titre, Nadia SOLLOGOUB a adressé une question écrite au Gouvernement parue au Journal Officiel du Sénat le 23 avril 2020. Elle propose l’exonération des cotisations URSSAF pendant la période de pandémie.

A l’occasion des débats sur le projet de loi de finances rectificative n°2, Nadia SOLLOGOUB est intervenue au Sénat dans la nuit du mardi 21 avril 2020 pour apporter son soutien à un amendement visant à permettre aux infirmiers libéraux de bénéficier de la prime exceptionnelle qui a été allouée aux aides-soignants. Malheureusement, le vote du Sénat a été défavorable à l’amendement présenté:

Les commentaires sont clos.