Le FAFCEA en difficulté

Le FAFCEA est le Fonds d’Assurance Formation  des Chefs d’Entreprise Artisanale. A compter du 15 mars 2019, le FAFCEA se voit contraint de suspendre ses financements. Cette situation met en péril les centres de formation. Interpellée, dès le début de cette affaire, par l’EMA-CNIFOP, Nadia SOLLOGOUB est à l’origine d’une importante mobilisation. L’EMA-CNIFOP, situé dans la Nièvre, est un centre de formation professionnelle dédié aux métiers de la céramique et aux métiers d’art.

Centre de Formation Professionnelle EMA-CNIFOP à Saint-Amand-en-Puisaye

 

Accès site Internet EMA-CNIFOP

Mobilisation du groupe UC

Les difficultés du FAFCEA proviennent d’une décision prise suite à la loi dite « Loi Travail » du 8 août 2016. Les cotisations versées par les artisans sont désormais collectées par l’URSSAF. Les cotisations étaient antérieurement collectées par la direction des Finances Publiques. Ce transfert de collecte et l’application de la Loi ont connu des vicissitudes. Au final, le FAFCEA perd 32 millions d’euros. Informée de la situation, Nadia SOLLOGOUB a entraîné la mobilisation du groupe UC (Union Centriste). Hervé MARSEILLE, président du groupe, a saisi Édouard PHILIPPE, 1er Ministre. Les sénateurs centristes de Bourgogne Franche Comté ont saisi, quant à eux, Muriel PENICAUD, Ministre du Travail.

Intervention de Nadia SOLLOGOUB

Nadia SOLLOGOUB est intervenue sur ce sujet au Sénat, en séance publique. Les QAG (Questions d’Actualité au Gouvernement), le mardi 12 mars 2019, ont été le cadre de son intervention. Nadia SOLLOGOUB a interpellé Agnès PANNIER-RUNACHER, Secrétaire d’État.

Nadia SOLLOGOUB interpelle Agnès PANNIER-RUNACHER

Agnès PANNIER-RUNACHER répond à Nadia SOLLOGOUB

Nadia SOLLOGOUB répond à Agnès PANNIER-RUNACHER

 

 

 

Les commentaires sont clos.