La ressource en eau pour l’agriculture

L’avis de Jean-François SOUSSANA

Jean-François SOUSSANA est vice-président de l’INRA (Institut National de la Recherche Agronomique). Le jeudi 17 octobre 2019, il a été auditionné par la délégation sénatoriale à la prospective qui travaille sur le thème: « se nourrir en 2050 ».

A cette occasion Nadia SOLLOGOUB a sollicité son avis sur la question de la ressource en eau. Elle a évoqué les injonctions contraires entre Ministères de l’Agriculture et de l’Écologie.

Voici la réponse de Jean-François SOUSSANA:

Le réchauffement climatique va créer des difficultés liées à la disponibilité de la ressource hydrique, avec des situations de sécheresse, mais aussi des situations d’excès, comme en 2016, où les sols étaient engorgés. Concernant les retenues collinaires, il faut raisonner à l’échelle d’un bassin versant. Si l’on raisonne à long terme, il va falloir que l’agriculture s’adapte au réchauffement et qu’elle apprenne à mieux économiser l’eau. On ne peut pas seulement jouer sur le levier de l’accès à la ressource en eau.

 

Le Ministre de l’Agriculture interpellé

Lors des questions d’actualité au Gouvernement du 9 octobre 2019, Nadia SOLLOGOUB a interpellé Didier GUILLAUME, Ministre de l’agriculture sur la gestion de l’eau dans le contexte de la sécheresse 2019 et notamment en lien avec les manifestations des agriculteurs de l’automne.

Les commentaires sont clos.